Baby-sitter : réussite sur toute la ligne!

Théâtre

24 avril 2017

L’auteure Catherine Léger a imaginé à quoi pourrait ressembler une démarche d’introspection derrière les vidéos virales où de jeunes hommes crient F*** her right in the P**** près de journalistes en direct. Avec humour, intelligence et beaucoup doigté, elle réussit à mettre en lumière les paradoxes entourant la question du féminisme.

Cédric (David Boutin) est un adulescent qui est suspendu de son emploi à Hydro Québec après avoir crié une obscénité à la télé en direct derrière la journaliste sportive Chantal Macchabée. Sa blonde (Isabelle Brouillette) qui est congé de maternité, n’est pas très fière de lui , mais elle s’en formalise plus ou moins. Pour elle c’est une joke plate, c’est tout. Mais le frère de Cédric, qui est joué par Steve Laplante, un journaliste-chroniqueur -intello est carrément outré! Il écrit un article pour dénoncer les propos misogynes de son frère et le force à faire un coming-out comme sexiste. Une lettre d’excuse à Chantal Macchabée va se transformer en projet de livre : Sexist Story – lettre d’excuse à 200 femmes!

C’est hilarant parce que plus les deux gars essaient de s’excuser, plus chaque geste qu’ils posent leur semble misogyne.  La caricature que l’auteur fait de l’intellectuel bien pensant qui lui a compris le problème des femmes est une des choses les plus drôles que j’ai vu sur scène depuis longtemps.

Et comme la pièce s’intitule Baby Sitter, il y a un quatrième personnage. Une nounou, Amy jeune femme de 22 ans complètement libre, qui vient garder l’enfant de Cédric, pendant qu’il écrit son livre. Elle va chambouler les idées de tout le monde mais je ne vous dis pas comment parce que c’est ce qui fait la surprise et le charme de cette pièce là.

Rarement le descriptif d’une pièce a été aussi juste : Cette comédie grinçante nous plonge au cœur de la question du féminisme et de la confusion qui l’entoure. Une femme peut-elle se dissocier du mouvement féministe ? Quelle est la place des hommes dans ce mouvement et dans les débats qu’il provoque ? Mais surtout, comment survivre à ces débats sans se perdre soi-même?

Ça pourrait être didactique et ennuyant comme débat. Mais Catherine Léger a trouvé la façon la plus efficace pour faire le tour de la question. Je vous suggère fortement d’aller voir Baby-Sitter en couple.

*** À la Licorne, une quantité limitée de billets au tarif 2 POUR 1 est disponible pour tous les spectacles, dès la deuxième semaine de représentations, les samedis à 16h à La Grande Licorne et les lundis à 19h à La Petite Licorne. Ces billets sont en vente du lundi au vendredi de la première semaine de représentations, entre 12h et 18h.

*** La pièce sera reprise à la Licorne du 25 juillet au 5 août et en tournée au Québec à l’automne ***